HAMTRA
Prix sur demande Viager sans rente
La maison est de 2011 ; elle est parfaitement finie parfaitement entretenue. La maison présente des surfaces annexes assez intéressantes. Murs en parpaing Toiture en zinc. Dessous de toit en parfait état. Menuiserie en alu double vitrage + volet électrique. Chauffage pompe à chaleur Air/Eau au sol au RDC et radiateurs à l’étage. Portail extérieur électrique extérieur. Assainissement par tout à l’égout.
Plus de détail 
Dames
50.000 € Viager occupé
Rue des dames, quartier des Batignolles, Immeuble Hausmanien
Plus de détail 
W7
Prix sur demande Viager occupé
superbe appartement T3 (77M+) avec belle terrasse (30M+)vue mer plein sud ouest couple légitime (2 têtes) 85 ans révolus, ce domicile est un excellent placement et une rare opportunité dans une résidence sécurisée et de très bon standing le logement sera acté avec un garage clos ainsi qu'un emplacement externe
Plus de détail 
Tarbé
170.000 € Viager occupé
Appartement de 3 pièces avec 2 belles chambres dont 1 sur cour, 64 m², au 1er étage avec ascenseur, très bon état. Bel immeuble ancien, copropriété bien entretenue. 1 séjour avec cuisine ouverte meublée et semi-équipée (plaques et hotte). Grande salle d'eau, toilettes indépendants, rangements dans l'entrée. Parquet ancien, double vitrage. 1 cave .
Plus de détail 
EOLE
DEUX CENT MILLE EUROS Vente à terme
maison de plein pied de 120 m2 sur 779m2 de terrain arboré, entretenue et remise aux normes actuelles surtout en transition énergétique (ex portes anciennes bois simple vitrage en pvc double vitrage) principalement dans la cuisine, sam et wc. terrasse de 30m2 semi fermée. Garage attenant à la maison. salon/sam 45 m2, cuisine 17m2, chambres 15m2 muni de placard coulissants encastrés, sdb carrelée 9m2 cabine de douche, débarras 6m2 avec adoucisseur d'eau, wc séparé, le tout très clair exposition sud et sud ouest, chauffage par clim réversible dans le salon/sam, les autres pièces par radiateur à panneaux rayonnants en bonne état de marche mais qui n'ont pas besoin d'être en fonctionnement vu l'exposition au sud, l'isolation des combles refaites en novembre 2019.
Plus de détail 
LE COL0MBIER
170.000 € Vente à terme
CHALET 9 pièces FONCIER BATI => 5 Hangars + 4 Serres +1 Chenil + 1 remise matériels + 1 Atelier + 1 hutte FONCIER NON BATI => 4 Parcs + 4 Pâtures aménagées + 200 Arbres Fruitiers + 4 Etangs agréés ++> RENTE : 3.055€ sur 8 ans ou 2.445 € sur 10 ans
Plus de détail 
Javron
4.000 € Viager libre
Maison construite en pierres et couverte en ardoises fibro : Grenier aménageable. Bâtiment sur cour fermée à l’arrière
Plus de détail 
LE COL0MBIER
536.964 € Viager sans rente
CHALET 9 pièces FONCIER BATI => 5 Hangars + 4 Serres +1 Chenil + 1 remise matériels + 1 Atelier + 1 hutte FONCIER NON BATI => 4 Parcs + 4 Pâtures aménagées + 200 Arbres Fruitiers + 4 Etangs agréés
Plus de détail 
Maison bioclimatique de plain pied
220.000 € Vente à terme
Maison bioclimatique de plain pied de 2009 sur un terrain de 1.000 m2 dans un lotissement de standing.
Plus de détail 
Outils de simulation

 

calculer un viager occupé V4  

 Calculer un viager libre V5

  calculer viager sans rente 

 vente à terme V1

    Un viager pour la vie

Le viager et vous?

Aujourd'hui, 10% de la population a plus de 75 ans et à horizon 2050, la population des plus de 60 ans sera multipliée par deux et des plus de 85 ans sera multipliée par 4. Le viager est un investissement socialement responsable et intergénérationnel.

Le bon âge pour vendre en viager se situe entre 75 et 85 ans car après cet âge, le bouquet comme la rente viagère atteignent de tels montants que le risque n’est pas acceptable pour l’acquéreur, qui peut avoir à payer beaucoup plus que ce que l’espérance de vie laisser supposer.

Un viager pour la vie
viager occupe

Le viager occupé :

 

C’est la vente de la « nue-propriété » d'un bien immobilier. Cela signifie que le vendeur ou crédirentier continue à vivre dans le bien qu’il vient de céder (c’est la pratique la plus courante).

Le lien ci-après pour un exemple de calcul de viager occupé

Les viagers occupés constituent la majorité des ventes en viager (95% du volume des transactions). Dans cette formule, le crédirentier (le vendeur) continue à habiter son bien jusqu’à son décès. L’occupation peut revêtir deux formes juridiques distinctes. Le plus souvent, le crédirentier conserve un droit d’usage et d’habitation. Plus rarement, il se réserve l’usufruit de son bien et ne cède que la nue-propriété. Cette dernière formule permet au vendeur de louer son bien et de recevoir un revenu foncier complémentaire à sa rente viagère. Mais en pratique, elle est si défavorable à l’acquéreur qu’il est déconseillé de conclure un tel contrat.

  • Le crédirentier (vendeur) conserve un droit d’usage et d’habitation

C’est la solution la plus souvent retenue. Le droit d’usage et d’habitation est régi par les articles 625 et suivant du code civil. Cette formule protège mieux les intérêts du débirentier (acquéreur) car le droit d’usage et d’habitation est strictement personnel à son titulaire. Le crédirentier (le vendeur) ne pourra donc pas mettre le bien en location ni céder son droit (article 631 et 634 du code civil). En contrepartie, le montant de la rente viagère sera plus élevé qu’en cas de réserve d’usufruit. Lorsque le crédirentier est un couple marié, il est généralement prévu que le droit d’habitation et d’usage s’applique jusqu’au décès de l’époux survivant. Le bénéficiaire du droit d’habitation et d’usage peut vivre dans le logement avec sa famille (enfants, parents, etc.) à condition qu’il y ait une véritable cohabitation. Elle ne pourrait pas, par exemple, y installer un de ses enfants ou son concubin et aller elle-même habiter ailleurs. A son décès, les personnes devront quitter les lieux.

Il peut arriver que le crédirentier soit amené à quitter son logement, en général, pour cause de maladie ou de grand âge. Il faut donc toujours insérer dans l’acte de vente une clause mettant à la charge du débirentier une majoration de la rente en cas de renonciation par le vendeur à son droit d’usage et d’habitation et de libération anticipée des lieux.

  • Le crédirentier (vendeur) conserve l’usufruit de son bien

Si le crédirentier conserve l’usufruit de son bien, il a le droit d’utiliser le logement et d’en percevoir les revenus (loyers). Il ne vendra donc que la nue-propriété. Normalement, au décès de l’usufruitier, l’usufruit s’éteint et le nu-propriétaire devient entièrement propriétaire du bien sans aucune formalité et sans droit de succession à payer.

Cette formule est peu utilisée en pratique. En qualité d’usufruitier, le crédirentier peut occuper le bien, mais il peut aussi le donner en location, article 595 du code civil. Or, c’est un gros inconvénient pour le débirentier car au décès du crédirentier, il ne pourra pas, comme il l’espérait, récupérer le logement. En effet, il n’est possible de reprendre un logement loué qu’au terme du bail, en respectant une procédure stricte.