viager immobilier et crédirentier

Crédirentier et le viager

C'est le vendeur d'un bien immobilier

Le crédirentier désigne le bénéficiaire de la rente viagère. C'est à dire la personne à qui les rentes sont dues

Comme toute vente immobilière, la vente en viager doit être passée devant notaire et publiée au Service de la publicité foncière. Elle entraine les mêmes frais qu’une vente ordinaire, aussi bien en ce qui concerne les honoraires du notaire que les droits de mutation qui sont dû au fisc.

Avant contrat

En général, la vente notariée définitive doit être précédée de la signature d’un « avant-contrat ». Il peut s’agir d’une promesse de vente ou d’un compromis de vente. S’agissant d’un viager et non d’une vente classique, il est recommandé de s’adresser à un notaire pour rédiger cet acte. En effet, l’avant contrat doit être signé avec soin. Outre les clauses « classiques » de l’avant contrat, le document doit prévoir des dispositions spécifiques à la vente en viager : fixation du bouquet, de la rente viagère, clause de réversibilité de la rente, clause prévoyant la revalorisation periodique de la rente viagère, clause prévoyant l’augmentation de la rente en cas de libération anticipée du logement, prise en charge de l’entretien et des travaux, garantie profitant au vendeur, etc.

PS : Un époux ne peut pas vendre seul le logement de la famille, même s’il est l’unique propriétaire. L’accord de son conjoint est obligatoire (article 215 du Code civil). Toutefois, un époux peut être autorisé en justice à vendre le logement, si son conjoint est hors d’état de manifester sa volonté (article 217 du code civil).

  • Droit de rétractation de l’acheteur (le débirentier)

L’acheteur non professionnel d’un logement bénéficie d’un délai de 10 jours pendant lequel il peut renoncer à l’achat après avoir signé un avant-contrat. Il n’a pas à se justifier et ne subit aucune pénalité financière. Il peut s’agir aussi bien d’un compromis que d’une promesse de vente ; l’acte peut être sous seing privé ou notarié (art. L 271-1 du CCH).

  • Allégement des charges

Le viager permet donc au crédirentier d'accéder à une meilleure qualité de vie. De plus, il s'allège aussi des dépenses liées au logement. La  taxe foncière et les charges de copropriété liées aux grosses réparations de l'immeuble (ou de la maison) sont désormais acquittées par l'acheteur.

L'occupant n'a plus qu'à régler la  taxe d'habitation , les charges liées à l'usage du logement - comme tout locataire - plus la taxe d'enlèvement des ordures ménagères

 

Autres définitions dans le vocabulaire du viager

Pourquoi le viager

- Acheter en viager : une bonne affaire ?
- Acheter en viager, ce qu'il faut savoir
- Acheter ou vendre en viager, une bonne idée ?

- Avez-vous pensé à vendre en Viager ?
- Comment se déroule la revente d’un bien en viager ?
- Comment transformer un bien immobilier en produit financier ?
- Dans l'immobilier, le viager a de beaux jours
- Déjouer les risques d'un achat en viager
- Etonnant, le viager est redevenu tendance
- Histoire du viager
- Immobilier: comment réussir son achat en viager
- Les atouts d'un placement oublié
- Le viager: la solution à tous les problèmes
- Le viager: un complément de retraite
- Le viager: un patrimoine immobilier profitable

- Le viager: un placement souvent rentable..et éthique: oui!
- Le viager: une vente à bien préparer
- Les atouts de l'achat en viager d'un bien en 5 points

- Peut-on financier un viager à l’aide d’un crédit immobilier ?

- Pour acheter un bien à la moitié de sa valeur, pensez au viager
- Quatre réponses sur le viager
- Quand le viager répond à des problématiques sociétales