assurance viager libre et viager occupé

Les assurances pour le viager :

L'achat d'un bien immobilier en viager peut être une opération parfois intéressante, mais elle peut aussi s'avérer coûteuse pour l'acheteur.

En effet, la vente en viager consiste à transformer une partie du prix de vente d'un bien en rentes viagères mensuelles. Il peut s'agir d'un viager libre dans lequel l'acheteur (débirentier) a l'usage du bien, ou d'un viager occupé dans lequel le vendeur (crédirentier) conserve l'usage du logement jusqu'à la date de son décès. Ainsi l'acheteur paiera une rente viagère jusqu'au décès du vendeur dans les deux cas.

Certains des risques importants de cette opération sont que le vendeur vive durant de nombreuses années, ou encore que l'acheteur ne décède avant lui. Dans ce cas de figure ce sont ses enfants qui devront s'acquitter du paiement de la rente viagère.

La solution pour éviter ce cas de figure est de souscrire une assurance viager. Cette dernière existe effectivement et devra être souscrite au moment de la vente (même si certains assureurs proposent des dérogations).

 

Garantie décès:

La garantie décès prévoit que c'est l'assureur qui viendra payer les rentes viagères à la mort du débirentier, se substituant ainsi à ce dernier, et évitant à ses héritiers de prendre en charge les paiements.

 

Garantie longévité:

Il existe aussi la garantie longévité qui permettra la prise en charge des rentes par l'assureur à partir d'une date fixée contractuellement.

L'assurance viager permet donc de se couvrir contre les risques que comporte cette opération, en effet en cas de cessation de paiement des rentes viagères la vente viagère sera annulée et les primes déjà versées ne pourront pas être récupérées. Pour ce type de produit le montant de la prime sera calculée en fonction du capital restant dû et de l'âge des acteurs de l'opération notamment.

 

Gestion de la rente viagère c'est aussi :