La question est d'autant plus pertinente qu'au seuil n'est imposé par la loi.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
une solution ancienne mais peu connue viager libre

Le viager immobilier consiste à vendre son logement pour obtenir des revenus complémentaires lorsqu’on vieillit.

La vente en viager consiste à vendre sa maison ou son appartement pour obtenir des revenus complémentaires lorsqu’on vieillit. Le viager n’a pas "bonne réputation". C’est un pari sur mort pour l’acheteur et ils déshéritent les enfants pour le vendeur. Quels sont les avantages et les inconvénients du viager ?

Avantage : vous obtenez un revenu complémentaire qui s’ajoute à votre retraite.

Inconvénient : vous dépossédez en partie vos héritiers puisque vous vendez votre logement.

Il faut savoir que le montant moyen des pensions de retraite est de 1 300 euros par mois. Vous vendez mais vous restez dans votre logement. Cela s’appelle le  "viager occupé". Vous percevez un  "bouquet" de 20 à 30 % de la valeur du bien si vous avez 70 ans ou, de 30 à 40 % si vous avez 80 ans. Fiscalement, c’est intéressant puisque ce n’est pas soumis à l’impôt sur les plus-values immobilières s’il s’agit de votre résidence principale. 

En plus de ce "bouquet", on perçoit une rente viagère

Par exemple, si un couple vend en viager une maison de 250 000 euros à 80 ans le bouquet peut être estimé à au moins 75 000 euros et vous pouvez obtenir une rente mensuelle de 756 euros pour une rentabilité estimée de ce bien à 3% (simuler un viager occupé). Et vous allez économiser la taxe foncière puisque c’est à celui qui a acheté en viager de la payer.

Si vous avez un appartement à Paris estimé à 700 000 euros, une femme de 70 ans (son espérance de vie est supérieure à celle d’un homme) touchera, en moyenne, un bouquet de 160 000 euros et une rente viagère d’un peu plus de 800 euros avec une rentabilité locative estimé à 2,8%. Et plus vous avancez en âge plus le bouquet et la rente est importante. À 90 ans, vous pouvez espérer pour ce même appartement un bouquet de 250 000 euros pour une rente de 4.100 euros par mois pour une rentabilité estimée de ce bien de 6% (simuler un viager occupé).

Vendre un bien immobilier (une maison, un appartement) en viager est une solution aux problèmes des retraites et du vieillissement de la population