La question est d'autant plus pertinente qu'au seuil n'est imposé par la loi.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
viager, viager immobilier, viager occupé,

Le viager immobilier 

Le viager immobilier est un type de vente immobilière, il consiste à transférer la propriété d'un bien immobilier du vendeur ou crédirentier, à un tiers, débirentier, qui devra en contrepartie, verser une rente viagère au vendeur jusqu'à son décès.

Il existe deux type de viager : le viager libre ou "viager vide" et le viager occupé., 

Pour en savoir plus sur le mode de calcul d'un viager, cliquez sur "calcul de viager libre" ou "calcul de viager occupé" en fonction de vos besoins

Le viager existe depuis plus de 200 ans dans le code civil. Il est réglementé par les articles 1968 à 1983. Le terme « viager » signifie « temps de vie » en vieux français. La vente du bien intervient, en effet, en échange du versement au vendeur d’une rente à vie. La particularité essentielle de la vente en viager étant que la durée de versement de la rente et, par conséquent, le coût total de l’acquisition ne sont pas connus à l’avance puisqu’ils dépendent d’un événement nécessairement imprévisible, le décès du vendeur.

A la question : Quelle est la durée du versement de la rente viagère?

En viager immobilier, la moyenne de paiement  du versement de la rente viagère est de 8 ans, ce qui constitue un délai fort raisonnable. Il existe bien sûr des exceptions. L’exemple le plus connu reste ainsi celui du notaire Raffray, qui signa un viager avec une de ses clientes, une dame d’Arles alors âgée de 90 ans. Il ne se doutait pas que sa cliente, du nom de Jeanne Calment, deviendrait la doyenne de l’humanité à plus de 122 ans et décéderait quelques années… après lui ! Au total, cette « bonne affaire » lui aura coûté le double de la valeur de la maison, même s’il en eut la jouissance quand Jeanne Calment partit en maison de retraite

Un marchè en devenir

La vente en viager, bien qu’aujourd’hui encore assez peu répandue, va connaître un regain d’intérêt du fait de la réforme des retraites. On estime que le nombre de viagers représente entre 5.000 à 10.000 transactions par an, soit à peine 1% des ventes mais en constante progression.

Bien que la vente en viager jouisse toujours d’une mauvaise réputation, vendeurs et acquéreurs peuvent y trouver leur compte : les uns pour se constituer un complément de retraite, par exemple, et les autres pour effectuer un placement immobilier avec l’espoir d’effectuer d’une « bonne affaire ». Le viager est un moyen original d’accéder à la propriété qui peut répondre à différentes problématiques patrimoniales. Pour l’acheteur, il s’agit d’une opération à long terme qui permet d’investir avec un capital de départ modeste.

 Autres définitions dans le vocabulaire du viager