A propos du site sur le viager et de la vente à terme

Le site a été élaboré par un expert comptable, passionné à la fois de nouvelles technologies et d’immobilier.

L’objectif du site est de rassembler l’ensemble des informations et articles sur le viager, le viager libre, le viager occupé et la vente à terme.

C'est-à-dire, le vocabulaire, le juridique, la fiscalité, les règles de gestion afin de pouvoir déposer et de gérer facilement et librement des annonces sur le site.

Des outils de simulation ont été mis à disposition pour aider dans vos reflexions, à savoir :

1 - calculer d'un viager occupé,

2 - calculer d'un viager libre

3 - calculer d'une vente à terme

4 - calculer un viager sans rente viagère

Ainsi vous pouvez gérer en toute autonomie vos annonces. 

Pour toutes vos questions, n’hésitez pas à nous contacter à travers notre formulaire. Nous sommes à votre disposition.

Pour finir, un outil spécifique a été développé pour vous aider à trouver facilement une annonce en fonction de vos critères.

 

Quelques conseils avant de vous lancer dans un viager

Eviter de choisir un acquéreur étranger ?

Vous avez dans tout acte de vente en viager, une hypothèque de premier rang, avec un privilège de vendeur et une action résolutoire pour garantir le paiement de la rente viagère. En cas de non paiement de la rente par un acheteur (débirentier), en France vous allez pouvoir faire appel à un huissier qui va faire une sommation pour faire entrer l'action résolutoire et faire en sorte que l'acquéreur puisse payer. Imaginons que l'acquéreur soit chinois, russe, ou grec, comment faites-vous ? L'huissier français ne pourra se rendre à l'étranger, où la législation n'est pas la même. Cela pose un problème majeur. Il vaut mieux éviter de vendre à un étranger sauf si ce dernier possède des biens immobiliers en France et si sa banque donne des garanties pour le paiement de la rente viagère

Vérifier la solvabilité de l'acquéreur ?

Vous lui demandez de vous fournir son avis d'imposition et vous pouvez également vous renseigner auprès de sa banque sur sa solvabilité, ses emprunts… Mieux vaut privilégier un acquéreur à forts revenus plutôt qu'un autre à gros patrimoine en Bourse qui peut fondre comme neige au soleil. Dernier conseil : Il faut vérifier également la solvabilité des héritiers en cas de décès de l'acquéreur.

Qui sont les acquéreurs?:

Ils sont âgés générallement entre 45 et 60 ans, n'ont plus de prêts à rembourser ni d'enfant à charge et ne veulent pas forcément investir dans le dernier 4x4 à la mode ni placer leur argent à la banque mais ils veulent en revanche faire quelque chose de bien.

 

Cordialement

L'équipe d'un viager pour la vie

 

PS1 : Un viager pour la vie : Acheter un bien immobilier en viager est une solution aux problèmes des retraites et du vieillissement de la population